intérieur d'une extension de maison

Comment s’y prendre et avec quelle entreprise pour réaliser son extension de maison ?

L’attractivité des grandes villes, comme Nantes, continue d’augmenter les besoins en logement et de faire monter le prix de l’immobilier. Le marché devient tellemen saturé qu’on retrouve les mêmes besoins dans l’ensemble des villes moyennes ou du littoral comme Saint-Nazaire, Guérande ou la Baule car les offres n’arrivent plus à satisfaire les demandes de logement. Pour l’exemple, une extension de maison à Saint-Nazaire ou partout ailleurs est une solution pratique qui permet de gagner des mètres carrés supplémentaires dans une zone urbaine. Cependant, avant de se lancer dans le projet, il y a certains éléments à prendre en compte, au niveau de l’urbanisme et de bien s’entourer de professionnels compétents.

Savoir si l’extension de maison est possible

L’extension d’un logement est une création de surface habitable neuve. C’est aussi une manière de moderniser son habitat et de repenser la distribution de l’espace afin de profiter de nouvelles pièces de vie ou de bénéficier d’un accès nouveau sur le jardin. Dans les grandes villes, elle doit tenir compte des règles de constructions définies dans le Plan Local d’Urbanisme ou PLU.

Le PLU détermine généralement l’occupation des sols comme l’implantation, les distances et les hauteurs à respecter, l’aspect extérieur et les matériaux. Pour savoir s’il est possible de réaliser une extension sur votre maison, la méthode la plus simple consiste à se rendre à la mairie. Là-bas, vous serez en mesure d’obtenir les informations et de voir les possibilités (ou non) d’extension.

Connaître les dimensions autorisées

Le PLU établit des règles à suivre dans le cadre d’une extension de maison (distances par rapport à la rue, aux limites de séparation, aux hauteurs de construction maximales, à la proportion d’espaces verts, aux places de parking…).

L’examen du PLU, propre à votre zone, vous indiquera de manière précise les limites constructibles autorisées comme la zone constructible, la hauteur, la limite par rapport au voisinage ou à la voirie. Très souvent elle ne doit pas excéder 35 m2 comme sur cet très bon article que vous pouvez-lire car vous devrez également obtenir un permis de contruire. Le choix des matériaux ainsi que les couleurs autorisées peuvent également être proposés, notamment si vous vous situez dans une zone ABF (Architecte des Bâtiments de France). Le parpaing et l’ossature en bois sont les deux principaux matériaux utilisés pour la construction d’une extension. Dans certains cas, cette dernière peut aussi être réalisée en brique ou en ossature acier. S’il s’agit d’une véranda, elle peut être en verre, en aluminium, en PVC ou en acier.

Choisir l’extension de sa maison

Une fois que l’examen et l’intégration des contraintes imposées par le PLU sont achevés, vous pouvez lancer votre projet d’extension. Il existe plusieurs méthodes que vous pouvez choisir :

  • L’extension de maison en surélévation qui consiste à créer un étage sur tout ou une partie de la maison (au-dessus d’un garage par exemple) ;
  • L’extension de maison latérale est une extension conçue de plain-pied en bois, en parpaing ou encore en verre et acier (véranda). Il est possible de situer la construction dans le prolongement de la façade ou en L;
  • L’extension par excavation a pour objectif de creuser sous la maison afin d’y dégager des surfaces habitables. En raison de son coût important, cette solution est rarement utilisée.
  • L’aménagement des combles est possible quand la maison dispose d’un grenier avec un plafond assez haut.

A qui confier sa future extension de maison ?

Bien souvent on pense par passer par un architecte mais cela est vrai quand vous avez une contrainte imposée par le PLU. Dans les autres cas, choisir une entreprise spécialisée dans la construction d’extension est le meilleur choix puisque vous aurez le plus clair du temps qu’un seul interlocuteur tout au long de votre projet. Il s’appuiera sur de nombreux corps de métiers pour réaliser votre agrandissement comme un concepteur en amont de la construction, un chef de chantier et de nombreux artisans tel qu’un maçon, un plombier, un peintre d’intérieur ou un menuisier.

Laisser un commentaire