gastronomie en confinement

Comment adapter son régime alimentaire en période de confinement ?

Depuis quelques semaines, la France se retrouve bouleversée par des mesures de confinement. Toutes les habitudes de vie sont perturbées par ce nouveau quotidien qui se déroule dans un petit espace. Ces changements doivent être accompagnés dans toutes les activités quotidiennes en adaptant ces dernières à la nouvelle donne. C’est notamment le cas de la cuisine et de la préparation des repas qui peuvent être modifiés. Voici quelques conseils pour adapter son régime alimentaire durant le confinement.

Réévaluer sa consommation de calories

Le premier changement à intégrer dans sa cuisine est de réduire l’apport énergétique des repas. Pour la plupart des gens, le confinement rime avec une très forte baisse de l’activité sportive. A moins que vous ne soyez amené à poursuivre votre activité professionnelle en cette période, il est probable que vous ne bougiez beaucoup moins qu’avant. Cela signifie que vos dépenses caloriques quotidiennes sont très fortement réduites.

Dans ce cas, il est indispensable de réduire le volume d’aliments ingérés. Une solution facile est de profiter d’être à la maison pour prendre plus de temps sur la cuisine et moins se rabattre sur des plats préparés, souvent riches en sel et en graisse saturée. Sans réduire les quantités, vous améliorez la qualité des aliments ingérés et évitez une prise de poids si risquée en confinement.   

Ne pas lésiner sur la qualité de ses repas

Le confinement n’est pas forcément une période aisée à vivre pour le moral. Il est important de retrouver des sources de satisfaction efficace. Une des plus simples à mettre en œuvre n’est rien d’autre que… la cuisine. Se préparer des bons petits plats permet d’avoir l’impression d’être au restaurant sans sortir de chez soi !

Cela n’est pas nécessaire compliqué ou sophistiqué. Sur des sites comme Yummix par exemple, vous pouvez trouver des idées de soupes très variées qui se préparent simplement à l’aide d’un Thermomix.

L’idée ici est de se contraindre à préparer des recettes qu’on n’a pas l’habitude de faire. Il faut profiter du fait d’avoir du temps à la maison pour ouvrir son livre de recette à une page au hasard.

Qui sait ? Vous vous découvrirez peut-être des talents de chef de cuisine.

Quelques pistes pour se réapprovisionner

Bien manger ce n’est pas uniquement bien cuisiner. Il s’agit aussi de bien s’approvisionner. Il faut faire attention à ne pas tomber dans les mauvaises habitudes et avoir le réflex de faire un vaste stock de boîtes de conserve et de pates.

Déjà, il n’y a pas de réel risque de pénurie. Et ensuite, il n’est pas plus compliqué de se fournir en aliments frais de bonne qualité qu’on peut préparer au quotidien.

L’option la plus simple est de passer par un drive et de vous procurer des légumes frais. Mieux encore, certains maraichers proposent des « drive-in » pour vous procurer facilement du stock de produits frais.

Pour éviter de sortir trop souvent, nous vous recommandons de vous procurer un large stock, de couper les légumes en morceaux et de les placer en sac de congélation dans votre freezer.

Ce sera encore plus facile pour vous de les utiliser pour préparer un plat.

Laisser un commentaire