conseils dans le placement d'une entreprise

5 conseils pour investir dans une entreprise

L’investissement dans une entreprise répond à différentes motivations et peut s’effectuer selon plusieurs modalités. Quoi qu’il en soit, certaines règles doivent être respectées pour réduire les risques associés à ce type de placement.

Pourquoi investir dans une entreprise ?

Comme pour tout investissement, le rendement est la motivation première d’un investissement dans une entreprise. Que vous investissiez dans une TPE, une PME ou une grande entreprise, ce sera toujours pour en retirer un profit.

Pourquoi choisir d’investir dans une entreprise plutôt que dans un autre placement ? Parce que les entreprises sont au cœur de l’économie et sont tournées vers la création de richesses. Investir dans une entreprise, c’est un moyen de profiter de la richesse qu’elle crée.

Comment investir dans une entreprise ?

Il existe deux moyens d’investir dans une entreprise. Vous pouvez acquérir des parts de cette entreprise ou lui prêter de l’argent

Acquérir des parts d’une entreprise

Le capital d’une entreprise est divisé en plusieurs parts appelées actions. Une action correspond donc à une partie du capital d’une entreprise. Le détenteur d’actions d’une société est appelé un actionnaire, il peut recevoir des dividendes, et possède des droits d’intervention sur la gestion de l’entreprise.

Les actions peuvent être cotées sur un marché (la Bourse), ce qui rend l’acquisition d’actions relativement facile. Vous pouvez acheter des actions directement ou indirectement, par l’intermédiaire d’Organismes de Placement collectif (OPC) tels que les SICAV et FCP. L’acquisition via des OPC vous permet d’accéder à des entreprises de tous les pays et tous les secteurs. Il en existe néanmoins une grande variété et il n’est pas toujours facile de bien les choisir. Il peut alors être intéressant de se faire aider par un conseiller en placement financier

Vous pouvez aussi investir dans une entreprise non cotée. Cela est en revanche plus compliqué et s’effectue généralement par l’intermédiaire de plateformes de financement participatif (crowdfunding) ou de produits collectifs tels que les fonds d’investissement de proximité (FIP) ou les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI). Outre qu’ils procurent un avantage fiscal, ces enveloppes permettent d’investir dans un portefeuille d’entreprises et non dans une seule entreprise. Cette diversification est intéressante car elle permet de réduire les risques.

Prêter à une entreprise

Les entreprises émettent de la dette sous la forme d’obligations, qui donnent droit au versement d’intérêts annuels (plus ou moins important selon le risque du crédit) et au remboursement du capital à échéance.

Le détenteur d’une obligation d’entreprise est donc détenteur d’une part de la dette émise par l’entreprise. Celle-ci va alors verser aux détenteurs d’obligations des intérêts annuels et rembourse le capital initial à l’échéance du titre.

Investir dans des obligations peut ici encore s’effectuer directement par l’acquisition d’obligations ou indirectement par l’intermédiaire d’OPC.

Nos 5 conseils pour investir dans une entreprise

Investir sur une entreprise dont vous comprenez l’activité : Si vous comprenez l’activité d’une entreprise, vous comprenez comment elle peut gagner de l’argent et être profitable. Si vous ne comprenez pas le modèle d’une entreprise, n’y investissez pas.

Connaitre le projet de l’entreprise ses ambitions : vous n’obtiendrez pas les mêmes perspectives de rendement si vous investissez dans une entreprise innovante en forte croissance ou dans une entreprise déjà biien établie sur son marché. Dans le premier cas, vous parierez sur la hausse de vos actions tandis que dans le second, vous rechercherez plutôt la distribution de dividendes.

Bien définir ses objectifs de placement et son profil de risque : Si vous investissez en actions vous pourrez espérer des dividendes et une plus-value lors de la revente de vos titres. Cependant, vous ne connaissez pas la date à laquelle vous revendrez vos actions ni leur valeur à cette date.

En revanche, si vous investissez dans des obligations, vous connaissez les conditions de rémunération et de durée de votre placement.

L’investissement en actions est plus incertain que l’investissement en obligations. Il est plus risqué. En contrepartie, il est plus rémunérateur. A vous d’investir selon votre profil de risque.

N’investissez pas des sommes dont vous pourriez avoir besoin à court terme : N’investissez jamais dans une entreprise avec des fonds dont vous auriez besoin à court ou moyen terme. Dès lors que vous prenez des risques, vous devez absolument disposer de temps. Il n’y a rien de pire que d’être obligé de solder ses investissements et d’encaisser des pertes.

Par ailleurs, comme vous prenez des risques, vous devez être conscient que vous pourrez subir une perte en capital. Si vous ne l’acceptez pas, ne prenez pas de risques. N’investissez pas, épargnez.

Suivez vos placements (ou faites-les suivre) : Si vous suivez régulièrement vos placements, vous connaissez leur évolution et vous pouvez agir en conséquence. Si vous ne les suivez pas régulièrement, vous risquez d’avoir des surprises. Elles peuvent être bonnes… mais elles sont parfois (très) mauvaises. Ceux qui ont des regrets sont ceux qui n’ont pas suivis leurs placements, pas ceux qui les suivent régulièrement.

A vous de jouer.

Laisser un commentaire